L'étude annuelle sur les droits des LGBTQ classe la Belgique au 3e rang des pays européens.

ILGA Europe - l'Association internationale des lesbiennes, des gays, des bisexuels, des trans et des intersexes - a publié ses rapport annuel sur les droits de l'homme des personnes LGBTQ en Europe.

Le Danemark, en deuxième position, et Malte, en première position, devancent Bruxelles dans le classement.

Malte est en tête de l'indice depuis 2016, lorsqu'elle est devenue le premier pays européen à criminaliser la thérapie de conversion.

La Pologne est le pays le moins bien classé de l'Union européenne, tandis que l'Azerbaïdjan est cité comme la pire nation d'Europe en matière de droits des LGBTQ+.

Le rapport complet détaille certains des facteurs - positifs et négatifs - qui ont influencé l'évaluation globale des droits LGBTQ en Belgique.

Des exemples spécifiques de langage ou de violence homophobes ont été soulignés par IGLA, ainsi que des points positifs tels que le soutien aux personnes intersexuées et la collecte de souvenirs personnels pour créer des archives LGBTQ.

Lire un résumé du rapport d'ILGA Europe

Lire le rapport complet d'ILGA Europe

Catégories

fr_BEFrench