Asseyez-vous, détendez-vous et profitez de l'apocalypse.

Du 1er septembre au 18 septembre 2022, l'exposition physique "S'asseoir, se détendre et profiter de l'apocalypse" ouvrira ses portes pendant trois semaines dans les salles d'exposition de LaVallée, au cœur de Bruxelles.

Seppe De Roo a été nommé commissaire de cette exposition - conseillé par Hans Theys.

Comment faire face à l'idée d'une civilisation finissante ?

Depuis le début de la société, l'humanité a conceptualisé et dépeint la fin des temps. Les récits apocalyptiques font appel à l'imagination de l'homme contemporain. Il existe un fort pessimisme dans la société quant à l'avenir de l'humanité - la fin est proche, pour ainsi dire.

Il y a quelque chose d'ironique dans cette croyance. Partout, à toutes les époques, des gens ont pensé à la fin et ont proclamé des prophéties. L'Apocalypse est l'une des plus anciennes histoires archétypales qui se réinvente à chaque époque. Pour ceux qui ont grandi pendant la guerre froide, elle a été recréée dans la crainte d'un holocauste nucléaire. Pour la jeune génération, c'est l'écocide

Malgré tous les problèmes, il est possible de visualiser une planète et une société meilleures pour l'avenir.

Les 15 artistes sélectionnés sont en partie des artistes de renommée internationale et en partie des talents émergents de Bruxelles et de Belgique.

Outre la survie de l'humanité, cette exposition est une exploration de la survie des jeunes artistes.

Que peut signifier cette histoire pour l'humanité et la planète ?

Chaque artiste sélectionné a une perspective unique sur ce sujet qui se reflète dans la science, la religion et les questions existentielles englobées dans une variété de médias, de la peinture à l'art high-tech.

Pendant l'exposition, il y aura des spectacles de musique, des ateliers et des visites guidées gratuites par Seppe De Roo pour les jeunes de Molenbeek.

En savoir plus sur l'exposition

Catégories

fr_BEFrench