Eddy Ape se produit à la Villa Empain pour l'association de réseautage queer

Visite Particulière - l'association du programme culturel LGBTQIA+ de Bruxelles - a organisé son dernier événement à la Villa Empain.

L'événement a été l'occasion de découvrir l'exposition en cours à la Villa Empain. Portrait d'une femme.

En plus d'explorer l'exposition, les participants ont eu droit à des cocktails et des canapés au bord de la piscine, et ont été accueillis par Nawal Ben Hamou , secrétaire d'État à l'égalité des chances pour la région de Bruxelles-Capitale.

La performance vedette de l'événement était assurée par Eddy Ape.

L'exposition : Portrait de femme

Depuis la préhistoire, et faisant écho à des codes iconographiques différents selon les époques, la représentation de la femme est omniprésente dans l'histoire de l'art. Que ce soit dans un contexte religieux ou profane, la représentation de la femme, de son visage ou de son corps, a inspiré les plus grands artistes à travers le monde.

Portrait de femme réunit quatre-vingt-cinq œuvres d'artistes majeurs autour de ce motif récurrent et de ses variations. Couvrant la création artistique du paléolithique à l'art contemporain, l'exposition invite le public à explorer les sentiments et les représentations universelles qu'inspire le portrait féminin.

Le circuit de l'exposition poursuit cinq thèmes, intitulés respectivement L'origine, La femme dans un intérieur, Nu, modèle, muse, Portraits et autoportraits et La question du genre.

L'exposition présente un dialogue entre les portraits réalisés par des artistes belges modernes comme James Ensor, Constant Permeke, Paul Delvaux, Léon et Gustave de Smet et Oscar Jespers, et les œuvres d'artistes européens modernes comme Henri Matisse, Pablo Picasso et Edgar Degas.

Portrait de femme jusqu'au 4 septembre à la Villa Empain.

Quelle est l'histoire de la Villa Empain ?

L'un des joyaux culturels à découvrir à Bruxelles est la Villa Empainun chef-d'œuvre de l'art déco.

Construite en 1930 comme hôtel particulier pour le baron Louis Empain - qui avait alors 21 ans - la Villa Empain a été conçue par l'architecte suisse Michel Polak.

À l'époque de sa construction, la Villa Empain était la pièce maîtresse spectaculaire d'un domaine de 55 acres.

En respectant le cahier des charges du Baron, Polak a créé une maison moderne et luxueuse qui incarne le meilleur de l'ère Art déco.

Le baron n'a vécu à la Villa Emapin que quelques années, avant d'en faire don à l'État belge en 1937.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la villa a été occupée par l'armée allemande, puis est devenue l'ambassade de l'Union soviétique avant de devenir une propriété privée.

En 2001, la villa a été ajoutée à la liste du patrimoine architectural de Bruxelles. Cependant, à cette époque, la Villa Empain était une maison abandonnée, inoccupée et victime de vandalisme.

C'est la Fondation Boghossian qui est intervenue pour sauver la Villa Empain, en acquérant le bâtiment en 2008.

La famille Boghossian est bijoutière. Ils sont originaires d'Arménie, mais sont venus du Liban à Bruxelles. Créée en 1992, la Fondation Boghossian finance des projets sociaux, éducatifs et artistiques en Belgique, au Liban et en Arménie.

Après avoir rénové et restauré la propriété, la Fondation Boghossian a adopté la Villa Empain comme siège.

La villa accueille désormais toute l'année un programme d'expositions, de concerts, de performances, de projections et d'ateliers.

Catégories

fr_BEFrench